AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le ciel pourrait il nous tomber sur la tête ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Arion
Rédacteurs
Rédacteurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 163
Age : 30
Points : 19595
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Le ciel pourrait il nous tomber sur la tête ?   9/19/2007, 02:08

L’homme a toujours été fasciné par les météorites. Ces petits fragments extraterrestres proviennent de l’espace et nous en disent beaucoup sur notre monde et l’espace nous entourant.

Notre système solaire est composé de 9 planètes et d’une soixantaine de satellites. Mais nous devons également compter sur des milliards de comètes et des milliers d’astéroïdes.

Ceinture d'astéroïde en orbite autour du soleil




Nous somme tout bonnement cerné par des milliers de corps potentiellement dangereux !

Avant tout il est nécessaire de faire une distinction. Les comètes sont des fragments de roches, de planètes, etc. Et c’est uniquement lorsqu’ils chutent sur notre belle planète qu’ils prennent le nom de météorites.

Les astéroïdes tournent autour du soleil sur une orbite faiblement elliptique. Elles font partie de notre système solaire et ne sont pas des satellites.

Les risques

Même si le risque pour beaucoup est faible, il est tout de même présent. Des milliers d’astéroïdes gravitent entre Mars et Jupiter « ceinture d'astéroïdes »et nous sommes en quelque sorte protéger par ces deux planètes qui résorbent la plupart des astéroïdes quittant leurs orbitent.

Dans le cas contraire, lorsque l'objet céleste rentre dans l'atmosphère terrestre, il se produit, dans l'air, un frottement pouvant porter la température de la surface de la météorite à plusieurs milliers de degrés Celcius.
Ce phénomène lumineux, nommé "météore", est d'autant plus court à observer que la masse de la météorite est faible. Dans ce cas on parlera "d'étoile filante". Une météorite de petite taille sera arrêtée par les hautes couches de l'atmosphère, tandis qu'une météorite plus volumineuse s'allumera à une altitude d'une centaine de kilomètres, pour donner naissance à un météore plus longtemps observable.


Il se peut même que l'on puisse retrouver alors, les restes de la météorite en un ou plusieurs fragments, répartis au sol sur une zone pouvant atteindre des dizaines de kilomètres de long, appelée "ellipse de chute".
Cependant toute les bonnes choses ont une fin, notre atmosphère est tout de même limité et ne pourra pas faire le poids face une météorite d’une certaine superficie.

Voici les risques lors d’un impact avec un astéroide

Lorsque le corps n’excède pas les 10 mètres, celui-ci est simplement désintégré.

Si le corps excède les 5 km, c’est tout simplement la fin. Disparition de l’humanité, hiver nucléaire.

On estime qu’un tel corps tomberait tous les 100 millions d’année…
De plus l’espace est vaste, d’après une récente étude, actuellement nous surveillons à peu près que 12 % du ciel…

Cette information n’est pas officiel, car de nombreux scientifiques rejettent tout bonnement cette idée. C’est un chiffre approximatif.

Mesures si une astéroïde venait à s’écraser sur la terre

Rien de bien concluant. On avance beaucoup l’utilisation de bombes nucléaire pour dévier la la trajectoire ou même faire exploser ces corps. Mais c’est tout bonnement irréel au vu de la superficie du corps et de sa vitesse. Cela dépendrait de nombreux facteurs : la composition du corps, sa superficie et enfin sa vitesse.

Enfin un dernier procédé aurait vu le jour et pourrait s'avérer concluant.
Voici un article en faisant justement référence:

Citation :

Les actions éventuelles contre des bolides menaçant de percuter la Terre pourraient être décidées dans le cadre des Nations unies.

DEPUIS la découverte en décembre 2004 par le Large Synoptic Survey Telescope (LSST) d'Apophis, un astéroïde d'un kilomètre de diamètre, en orbite de 323 jours autour du Soleil, et qui va passer à environ 30 000 km de la Terre en 2029, la prise de conscience du danger de ces « impacteurs » potentiels s'est renouvelée.

On estime qu'environ 20 000 de ces objets célestes inconnus de plus de 140 m de diamètre restent à découvrir. Une fois détectés, les astéroïdes font l'objet de mesures répétées pour affiner leur trajectoire, et cela prend du temps. À cause de ce processus progressif, les scientifiques donnent l'impression de se tromper dans leur appréciation du risque. Ainsi Apophis, le 23 décembre 2004, avait une probabilité d'impact avec la Terre en 2036 estimée à 0,4 %, grimpant à 2,7 % trois jours plus tard, pour finalement tomber à zéro le 1er février 2005. Or, le mandat de surveillance de ces objets potentiellement dangereux imposé à la Nasa va dans les prochaines années faire tomber dans le domaine public un déluge de données sur un demi-million de bolides de toutes tailles, formes et trajectoires. La prochaine génération de télescopes va détecter automatiquement tous les objets de plus de 70 m. Ils peuvent déjà être très meurtriers : celui qui a provoqué la catastrophe de Tunguska (Sibérie) en 1908 n'avait que 40 m de diamètre ! Comment, quand et qui faudra-t-il avertir ?

Une session sur ce thème s'est tenue samedi 17 février au congrès annuel de l'American Association for the Advancement of Science (AAAS) à San Francisco. « Il faut comprendre, a estimé David Morrison astronome au centre Ames de la Nasa en Californie, que si le danger est réel, sa probabilité est faible, mais les conséquences énormes, avec la menace d'une extinction totale de toute vie sur Terre. » Edward Lu, physicien et ancien astronaute au centre Johnson de la NASA, a exposé les moyens envisagés pour repousser ces envahisseurs. Première méthode : envoyer un petit vaisseau spatial de 1 000 kg pour aller impacter à la vitesse de 5 km/sec l'astéroïde menaçant. L'énergie du contact serait plusieurs centaines de fois supérieure à l'énergie gravitationnelle qui colle ensemble les morceaux de l'astéroïde : celui-ci exploserait en morceaux de toutes tailles, à la queue leu leu sur la même trajectoire. « Oui, mais si cette trajectoire continue à croiser celle de la Terre ? Si les morceaux sont suffisamment gros ? Vous n'avez plus de plan B ! », assène Ed Lu. L'ancien astronaute propose de construire un « tracteur gravitationnel », autrement dit un vaisseau spatial commandé depuis la Terre. Il rejoindrait l'astéroïde, puis se positionnerait devant lui grâce à ses réacteurs latéraux. La toute petite attraction gravitationnelle provoquée par la masse du vaisseau, idéalement quelques tonnes, suffirait à déplacer très lentement le massif astéroïde dans la direction voulue. Si l'action est menée plusieurs années à l'avance, une toute petite perturbation de l'orbite peut suffire à lui faire éviter la Terre.

Envie de dépenser des millions de dollars ?

« Nous avons désormais les moyens de modifier un petit peu le système solaire !», a annoncé Russell Schweickart, astronaute d'Apollo 9, et fondateur de l'Association des explorateurs de l'espace. Bien entendu, il faudra financer et tester ces dispositifs : entre 100 et 500 millions de dollars l'unité.

À ce jour, aucun programme international, aucun protocole ou traité, ne règle les décisions à prendre. L'Association des explorateurs de l'espace a rencontré le comité pour l'usage pacifique de l'espace des Nations unies pour proposer, à l'horizon 2009, un traité sur ce thème. Deux difficultés essentielles achoppent sur le dossier : avec l'augmentation exponentielle des alertes aux astéroïdes, il faudra décider « d'y aller », même trop tôt, alors même que nous n'aurons pas toutes les informations scientifiques. Plus on décide tôt d'aller dévier la trajectoire d'un objet menaçant, plus c'est facile. Mais les hommes politiques des grands pays ont-ils vraiment l'envie de dépenser des millions de dollars pour sauver leurs arrière-arrière-arrière-petits-enfants ?

Autre difficulté : pour dévier de leur trajectoire un ou plusieurs astéroïdes menaçant la Terre, tout au long d'une ligne qui traverse plusieurs pays, il faut que ceux-ci acceptent une augmentation transitoire, mais considérable, du risque (au cas où la déviation de trajectoire échoue) pour sauver la planète. Que les politiciens prêts à prendre ce risque lèvent le doigt !
Source: Le figaro.fr


Résumé

Il ne faut pas s'alarmer, mais il ne faudrait pas faire l'erreur d'ignorer un tel danger. Nous restons à ce jour aveugle en ce qui concerne l'espace. Et il faudrait d'avantage de tests pour se préparer à l'inévitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MOsieur flash
Rédacteurs
Rédacteurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1102
Age : 54
Localisation : buyspeedoo
Points : 19710
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le ciel pourrait il nous tomber sur la tête ?   9/19/2007, 02:25

Salut Arion :P

Extra ton post, il résume tout et je sais pas trop quoi rajouter sinon que si nos ancêtres les gaulois avaient tellement peur que le ciel ne leurs tombe sur la tête, c'était fort probablement que les ancêtres de leurs ancêtres en avaient fait l'horrible expérience !

Car, la pire arme de destruction massive, c'est un bloc de roche qui flotte dans l'espace.

Nous nous croyons bien à l'abri sur Terre ?

Gniark ! Gniark !Gniark ! Gniark ! Gniark !

voici une documentaire de 50mn intitulée "Les astéroïdes tueurs":

http://video.google.fr/videoplay?docid=-6983637175731417803
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arion
Rédacteurs
Rédacteurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 163
Age : 30
Points : 19595
Date d'inscription : 27/07/2007

MessageSujet: Re: Le ciel pourrait il nous tomber sur la tête ?   9/19/2007, 02:31

Merci flash Very Happy

Je rajouterais que le plus gros impact n'a pas eu lieu il y a 65 millions d'année (un des facteurs responsable de la disparition des dinosaures)

Mais il y a 205 millions d'année.

Cette collision avait provoqué la mort de 95% des espèces vivantes sur la terre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MOsieur flash
Rédacteurs
Rédacteurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1102
Age : 54
Localisation : buyspeedoo
Points : 19710
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le ciel pourrait il nous tomber sur la tête ?   9/19/2007, 06:05

Hello Arion !

Je viens de trouver cette info touche chaude ! :)

Plus de panique que de mal au Pérou après la chute d'une météorite

Il y a 5 heures

LIMA (AFP) — Des scientifiques ont écarté tout risque de radiation lié à la chute d'une météorite près de Caranca (sud-est), un petit village du Pérou, alors qu'une soudaine recrudescence de cas de nausées et de maux de tête au sein de la population a provoqué un vent de panique.

http://afp.google.com/article/ALeqM5hv0pdiYf61d5OWDw9cQJFFfXTtbQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HADDADOU
Membre Intéressé
Membre Intéressé


Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 60
Points : 19625
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le ciel pourrait il nous tomber sur la tête ?   9/25/2007, 13:50

bonsoir
d'apres les experts ,la terre sera tot ou tard touchée par un gros asteroide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
HADDADOU
Membre Intéressé
Membre Intéressé


Masculin
Nombre de messages : 114
Age : 60
Points : 19625
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Le ciel pourrait il nous tomber sur la tête ?   9/26/2007, 12:28

bonsoir
l'asteroide qui a explosé au dessus de la tougounska,a fait tout ce degat et ces arbres deracinés.supposons que cet asteroide ait heurté le sol,comment seraient les degats.
y'a-t-il pas un diagramme qui donne les degats en fonction du diametre et du poids de l'asteroide,ainsi que du lieu de l'impact
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MOsieur flash
Rédacteurs
Rédacteurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1102
Age : 54
Localisation : buyspeedoo
Points : 19710
Date d'inscription : 04/07/2007

MessageSujet: Re: Le ciel pourrait il nous tomber sur la tête ?   9/26/2007, 13:29

Le "blastage" de la Toungouska de 1908 reste encore à ce jour l'explosion la plus puissante jamais enregistrée par des appareils de mesure ! Et les scientifiques se perdent toujours en conjectures car aucune modélisation connue n'est satisfaisante; c'est encore un phénomène non expliqué digne des X files !

Il y a ces diagrammes depuis ces liens :

http://www.astrosurf.com/macombes/fig4-6me.htm

http://voltair.free.fr/tunguska/uvarov_03.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le ciel pourrait il nous tomber sur la tête ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le ciel pourrait il nous tomber sur la tête ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Gaulois avaient raison: Le ciel peut nous tomber sur la tête
» ca peut vous tomber dessus ..........!!!
» Perche arc en ciel en aquarium
» DENTS DE LAIT QUI ONT DU MAL A TOMBER
» Pêche de nuit, nous avons eu chaud.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sciences-
Sauter vers: