AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez
 

 Manque De Confiance, Moi ? Plus Jamais Grâce A Instastimuself©

Aller en bas 
AuteurMessage
Redacteur
Rédacteurs
Rédacteurs
avatar

Masculin
Nombre de messages : 286
Age : 32
Points : 23434
Date d'inscription : 03/11/2006

Manque De Confiance, Moi ? Plus Jamais Grâce A Instastimuself© Empty
MessageSujet: Manque De Confiance, Moi ? Plus Jamais Grâce A Instastimuself©   Manque De Confiance, Moi ? Plus Jamais Grâce A Instastimuself© Icon_minitime4/26/2008, 11:15

Manque De Confiance, Moi ? Plus Jamais Grâce A Instastimuself©
Decrouvez Les 7 Secrets Simples et Pratiques
Pour Retrouver Confiance En Vous

1. Avancez toujours dans la direction de votre conviction

Vous ne pouvez avoir la ferme volonté qui conduit au succès qu’en étant persuadé de réussir dans votre entreprise.
Comment par exemple vous serait-il possible de devenir un bon négociant si, dans votre for intérieur, vous ne vous reconnaîssez pas les aptitudes nécessaires ? Une telle attitude mentale ne peut rien produire de bon. L’intelligence doit dominer ; le modèle doit être créé avant que la navette du tisserand reproduise le dessin; l’idéal doit toujours inspirer et guider.
Comment vous serait-il possible de faire fortune, si vous ne croyez pas avoir quelque aptitude à gagner de l’argent, et si vous vous lancez dans les affaires avec la conviction que quelques-uns seulement réussissent à s’enrichir, que la plupart restent pauvres, et que vous faites probablement partie de cette dernière catégorie ?
Comment vous serait-il possible de réussir au collège, si vous vous croyez incapable de mener à bien vos études, si vous vous plainez constamment de n’avoir point de chance, point d’argent, personne pour vous aider ?
Comment vous serait-il possible de trouver un bon emploi, si vous ne vous croyez pas capable de remplir les obligations qu’il vous imposerait, et si vous vous répétez tout le temps : À quoi bon ?

Secret 1 : Vous avancez toujours dans la direction de votre conviction. C’est ce que vous vous croyez capable de faire que vous accomplissez. Pensez-y !

2. Ayez une foi absolue en votre habileté

Il existe des jeunes gens désireux de devenir avocats, médecins ou négociants, mais dont la volonté était si faible, si vacillante, qu’ils ont été vaincus à la première difficulté.
Cependant il existe d’autres jeunes gens qui ont choisi leur vocation avec une telle ardeur et une telle virilité que rien n’a pu ébranler leur décision, tant elle était ancrée dans leur mentalité.
Si vous analysez les grandes, les belles actions, et les hommes qui les ont accomplies, la qualité qui ressort le plus est la confiance en soi-même. L’homme qui a une foi absolue en son habileté pour mener à bien ce qu’il entreprend, est le plus sûr de réussir, même si sa confiance semble aux autres audacieuse, sinon insensée.
Ce n’est pas seulement l’effet subjectif de cette confiance en eux-mêmes qui rend de tels hommes capables de réussir, c’est aussi, pour une large part, l’effet que cette confiance produit sur les autres.
Certaines personnes nous gagnent à première vue par leur attitude victorieuse. Nous croyons en leur puissance parce qu’elle émane de tout leur être.

Secret 2 : Quand vous avez le sentiment de votre valeur, quand vous êtes certain de pouvoir dominer gens et choses, vous inspirez la confiance, vous dissipez les craintes ; chacun est persuadé que vous réussirez dans ce que vous entreprendrez, car tout le monde croit en celui qui croit en la victoire.

3. Le monde accepte sans contrôle votre estimation personnelle

Le monde accepte sans contrôle votre estimation personnelle
Dans toute espèce d’industrie ou d’affaire, vous êtes dépendants de l’opinion qu’ont les autres de vos capacités à faire des plans, à produire du bon travail, à diriger des employés, à faire les mille choses que réclament les patrons et le public.
La vie est trop courte pour permettre de minutieuses investigations sur la valeur réelle de celui qui s’affirme capable de faire telle ou telle chose ; c’est pourquoi le monde accepte sans contrôle son estimation personnelle, jusqu’à ce qu’il ait forfait à sa confiance.
Par exemple, un médecin n’a pas à démontrer à chaque patient qu’il a fait les études nécessaires pour être apte à le soigner. Si un jeune homme arbore un diplôme, le monde tient pour acquis qu’il est bien préparé pour sa profession, à moins que dans la pratique il ne prouve le contraire.
Dans un groupe de jeunes gens, amis ou condisciples d’étude, de capacités et d’éducation pareilles, vous remarquerez que les uns marchent et avancent rapidement dans la vie, tandis que les autres attendent que quelqu’un les découvre.

Secret 3 : Le monde est trop occupé pour aller à la chasse du mérite, et tient pour acquis que vous pouvez faire, ce dont vous vous déclarez capables jusqu’à ce que vous montriez votre incapacité. Pensez-y !

4. Apprenez à avoir une bonne opinion de vous-même

Nous sommes entravés par la vieille doctrine que l’homme est dépravé par nature. Il n’y a aucune infériorité, ni dépravation, dans l’homme tel que qu’il a été créé. La seule infériorité en nous est celle que nous nous infligeons. Nous sommes devenus des caricatures de l’homme, nous nous déprécions nous-mêmes, nous nous voyons faibles et inférieurs, au lieu de nous élever vers les hauteurs où réside la supériorité.
L’homme n’a pas été créé pour l’humiliation et la honte, mais pour réaliser son origine divine. Il a été créé pour qu’il se tienne debout et puisse regarder toute chose et tout le monde en face, même son Créateur, car il a été fait à son image.
Un prince qui a du sang royal dans les veines doit manifester son rang avec fierté, virilité, dignité et assurance.
Le mal est que nous ne savons pas assez voir le bien qui est en nous ; si nous le faisions, nous aurions une meilleure expression, et nous révélerions notre origine divine.

Secret 4 : Relevez la tête, et apprenez à avoir une bonne opinion de vous-même et de votre capacité pour mener à bien ce que vous entreprenez. Si vous ne le faites pas, personne ne le fera pour vous.

5. Vous n’êtes pas inférieurs

La pauvreté qui règne dans la classe laborieuse est en grande partie due à son propre sentiment d’infériorité. Au lieu d’avoir une attitude de virilité et d’indépendance, les travailleurs tiennent pour acquis qu’ils sont inférieurs. Que vous le sachiez ou non, vous n’êtes jamais plus forts que votre conviction ; vous n’entreprenez jamais de plus grandes choses que celles que vous inspire votre confiance en vous-mêmes.

Secret 5 : S’il y a une chose que détestent les patrons, c’est la servilité chez leurs employés. Ils aiment ceux qui leur font sentir qu’ils sont des hommes et entendent être traités comme tels. Si ce n’est pas votre cas, ne tardez pas à mettre ce principe en pratique.

6. Vos facultés sont à vos ordres

La plupart des hommes qui ont réussi s’attendaient à ce que les choses tournent bien ; quelque sombres et décourageantes que fussent les apparences, ils gardaient avec ténacité leur confiance dans le résultat final.
Vos facultés sont à vos ordres ; elles produisent ce que vous attendez d’elles. Si vous attendez beaucoup, elles vous aideront beaucoup. Si, d’autre part, vous n’avez pas assez de confiance pour les exciter à faire un vigoureux effort, si vous hésitez ou doutez, vos facultés perdront courage, et leur effort sera faible et impuissant.
Je ne connais pas d’habitude qui donne plus de valeur à notre vie que celle de croire toujours au bien plutôt qu’au mal, et de tenir pour acquis que nous réussirons dans tout ce que nous entreprendrons.
L’habitude de s’appesantir sur les difficultés en les exagérant, affaiblit le caractère et paralyse l’initiative, à tel point qu’elle peut même empêcher d’entreprendre quoi que ce soit. Celui qui voit avant tout les difficultés, ne fera jamais rien de grand. L’homme qui réussit est celui qui voit le but et défie les obstacles.

Secret 6 : L’habitude de garder une attitude expectative attire à nous, par quelque mystère inconnu, les choses que nous désirons. Essayez et vous verrez !

7. Le succès appartient aux forts

La foi nous a été donnée pour nous soutenir, pour nous rassurer, quand nous ne pouvons plus voir la lumière, ni résoudre nos problèmes. Elle est pour l’individu ce qu’est la boussole pour le navigateur qui ne perd jamais son assurance, même pendant l’orage, parce que la boussole le dirige sûrement vers le port.
Le succès appartient aux forts. Ce qui fait trébucher l’homme faible et hésitant n’existe pas pour l’homme déterminé, vigoureux et positif. N’ayez pas peur des responsabilités ; il n’y a pas de plus grande erreur que d’ajourner les responsabilités actuelles en pensant que nous serons mieux préparés à les assumer plus tard. Les accepter comme elles nous viennent est la meilleure des préparations, car nous ne pouvons faire aucune chose facilement, si nous ne l’avons faite assez souvent pour en avoir pris l’habitude.

Secret 7 : Les difficultés sont grandes ou petites en proportion de notre grandeur ou de notre petitesse. Devant les uns, elles s’élèvent comme des montagnes, devant les autres, elles s’abaissent comme des taupinières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Manque De Confiance, Moi ? Plus Jamais Grâce A Instastimuself©
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle pièce vous manque le plus pour auto-construire ?
» chevreuil qui manque son shot
» manque de régularité dans les fers
» AAAAAAAAAAAh.... je manque d'air !!!
» Quelques photos , manque de nourriture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Parapsychologie-
Sauter vers: