AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le clonage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin, WebmasterAdmin, Webmaster
avatar

Masculin
Nombre de messages : 301
Age : 32
Points : 20475
Date d'inscription : 03/11/2006

MessageSujet: le clonage   12/22/2006, 13:41

Il existe differents "types" de clonage.
Ici j'aimerai bien parler du clonage reproductif et du clonage therapeutique.

Le but du clonage reproductif est de "créer" un individu qui se développera comme n'importe quel autre individu de son espèce.
Mais ce clone sera identique à un de ses congénère.


Ce clonage est opposé au clonage thérapeutique qui ne produit pas un individu mais permet d'obtenir des cellules somatiques : c'est-à-dire uniquement certains tissus (cellules musculaires du coeur, cellules de moelle osseuse,...), avec des propriétés génétiques précises et recherchées.

(source: http://wwwpsvt.free.fr/svt/bio/clonage/clonage.htm).

Qui n'a jamais entendu parler de Dolly? la fameuse brebis clonée en 1996?

Que pensez vous du clonage? thérapeutique? reproductif? et poussons plus loin pour le clonage humain?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://forufr.jeun.fr
métamorphose
Membre Curieux
Membre Curieux
avatar

Féminin
Nombre de messages : 68
Age : 51
Points : 17965
Date d'inscription : 19/03/2008

MessageSujet: Re: le clonage   3/29/2008, 14:59

Le clonage s'il permet de créer des cellules de rechanges pour des organes vitaux atteints, s'il permet de soigner et de sauver des vies sans conséquence pour autrui, bien sur que oui. Il faut considérer cette pratique comme une nouvelle thérapeutique. Je vois cela comme une solution complémentaire aux dons de cellules ou d'organe tout en otant le problème de la compatibilité du donneur.
La ou cela se complique, c'est la création d'un individu cloné pour répondre à une problématique de santé d'une autre personne. Vous savez ce qu'on appelle le bébé soignant. Mais un humain est un tout physique et affectif, il ne peut être réduit à un médicament. Comment cet enfant, presque conçu sans désir d'enfant réel, va pouvoir se construire, exister pour lui alors qu'il est déjà là pour quelqu'un d'autre ? Cela nous promet des expériences humaines difficiles à vivre et du boulot pour les psy de demain.
Maintenant faire un clone humain. Dans quel but ? Produire un individu avec des capacités particulières pour effectuer un travail précis. Et demain on commandera, son nombre de mécano, son nombre de médecin, son nombre d'instit....rien de nouveau, les écrivains futuristes y avaient déjà penser. Ou alors produire un humain qu'on aura prédisposé à obéir et ne jamais contester, seulement produire et exécuter en se contentant du nécessaire vital. Société totalitariste droit devant et pas de révolution.
Ou encore, et là ce serait plus louable, améliorer la race humaine, identifier les gênes des maladies, réhausser le niveau d'intelligence, accroître les capacités physiques, faire reculer les handicaps et les maladies....un homme meilleur dans sa tête, dans son corps, avec une vie plus longue et plus riche....l'idéal humain quoi....mais est vraiment le choix de nos sociétés ?bien sur que non...qui payera les retraites, les salaires, les médecins et chirurgiens et pharmaciens au chomage, comment attiserons nous les colère, fomenterons nous les guerres, justifierons nous des massacres?
Alors le clonage humain pour moi c'est non, trop dangereux pour les dictateurs, les machavéliques, les profiteurs. L'homme n'est pas encore assez évolué pour gérer cette expérience...il ne le sera peut être jamais ou ne serait plus homme...?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
le clonage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le clonage de la R1200RT par Triumph
» Essai de "Clonage" de la carte SD
» AMBrc clôné?!
» Faites gaffes à vos Cartes Bleues...
» clone ou clown ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sciences-
Sauter vers: